Qu’est-ce que le slow travel ?

Il existe plusieurs façons de voyager et le Slow Travel fait partie des dernières tendances. De quoi s’agit-il ? Découvrez toutes les informations concernant le slow travel dans cet article afin de savoir si ce mode de voyage peut vous plaire ou non.

Zoom sur le slow travel

Le slow travel part du principe que les bonnes choses s’apprécient au ralenti. Il s’agit de voyager de manière lente afin de savourer davantage le plaisir que cela procure. Faire un slow travel c’est donc prendre son temps tout en sachant que les vacances sont des moments rares de notre vie. Ce type de voyage permet de s’imprégner de la destination choisie et de la population locale. La différence avec le voyage classique est de chercher une expérience de qualité car c’est ce qui importe le plus. De plus, les activités à réaliser sont plus réduites. Le voyageur s’immisce davantage dans la vie sociale des locaux pour vivre une expérience plus profonde. Il favorise aussi les échanges économiques et sachant qu’il prend son temps, il contribue aussi à la protection de l’environnement en empruntant les moyes de transport moins polluants : vélo, pousse-pousse (dans les pays tropicaux), à cheval, tricycle, bateau, etc. La marche est aussi privilégiée pendant le slow travel. C’est d’ailleurs la meilleure solution d’admirer et d’apprécier le paysage, la nature, les sites touristiques, etc. Tout le monde peut pratiquer le slow travel, âges et sexes confondus.
En gros, le slow travel est vu comme un tourisme de patience, qui plus est moins cher. Puisque le voyageur contribue à la protection de l’environnement empruntant le transport écologique, on parle aussi de tourisme responsable. Mais il s’agit aussi de :
• Tourisme d’immersion : Le voyageur s’immerge dans sa destination et y reste plus longtemps contrairement à un voyage classique où il la découvre superficiellement. En effet, avec le tourisme traditionnel, il se concentre plus sur la quantité d’activités plus que sur la qualité de l’expérience.
• Tourisme d’improvisation : rien n’est planifié d’avance, le touriste vit le jour le jour. Aujourd’hui, il peut dormir chez un habitant, demain sous une tente, etc. Idem pour les balades, la nourriture, les sites touristiques, etc.

Les avantages du slow travel

Le slow travel présente de multiples avantages, c’est pour cela qu’il attire de plus en plus de voyageurs actuellement. Cette forme de voyage est très appréciée par son prix particulièrement bas alors qu’il dure plus longtemps. Comment est-ce possible ? En voyageant plus lentement, il convient de privilégier les échanges de services avec la population locale : ce qui réduit largement le coût du voyage. Le voyageur peut aussi entrevoir du bénévolat ou e volontariat pour rester plus longtemps dans la destination qu’il aura choisie. Si le transport est plus économique, l’hébergement l’est aussi en choisissant de dormir chez l’habitant par exemple. Si les européens privilégient cette forme de voyage actuellement c’est parce qu’elle permet d’apprécier chaque minute et chaque chose sans se précipiter. C’est aussi l’occasion de faire des rencontres, de passer de bons moments que vous ne pouvez pas vivre avec une autre forme de voyage. Vous pouvez voyager lentement en compagnie des personnes chères comme votre partenaire, ami, parent, frère ou sœur, etc. Le voyage en groupe promet une aventure sans précédente, mais partir seul est aussi une belle option particulièrement tentante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *